Dépense annuel
en optique :
Soins dentaires :
Hospitalisation prévue cette année ?
Médecine non remboursée
(Osthéopatie, acupuncture...)
Dépassements d’honoraires ?
perso comparateur de mutuelle santé
les valeurs de comparatif de mutuelle .eu

Maîtrisez votre budget - Grace à une bonne mutuelle dentaire

Un joli sourire et une bonne hygiène dentaire exigent des soins réguliers qui peuvent être relativement coûteux
Pour alléger le budget alloué à ce poste, il est conseillé de contracter une complémentaire santé dentaire spécifique.

Les soins dentaires, un besoin universel

En matière de santé dentaire, les montants des remboursements de la Sécurité sociale sont vraiment très faibles. La majeure partie de ces dépenses reste à la charge des patients, et malheureusement, ces dernières sont souvent très importantes. Pour cette raison, de plus en plus de français ne se rendent plus chez le dentiste, car ils ne peuvent plus se le permettre. Pourtant, les soins dentaires sont une nécessité qui concerne l’ensemble de la population. Nous avons tous régulièrement besoin de ce type de soins, et certains, comme les adolescents ou les seniors, méritent une prise en charge particulière.

La plupart des chirurgiens-dentistes pratiquent des tarifs non conventionnels, qui sont généralement très élevés. En effet, de nombreux actes font l’objet de dépassements d’honoraires, qui ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie. Par conséquent, il est indispensable de souscrire une mutuelle dentaire afin de pouvoir vous faire soigner sans engager de frais qui excéderaient vos capacités financières.

Si votre chirurgien-dentiste vous a indiqué que votre état nécessite la pose de couronnes, de bridges, d'implants, ou si votre enfant adolescent a besoin des services d’un orthodontiste, il est encore plus primordial d’adhérer à une mutuelle dentaire. En effet, ces actes sont parmi les plus coûteux et sans protection, vous risqueriez de rencontrer de graves problèmes financiers, ou de vous retrouver dans l’incapacité de vous faire soigner.

Sachez que la santé dentaire est en corrélation directe avec l’état de santé général, ainsi qu’avec le bien-être. C'est pourquoi il est indispensable d’être bien protégé.

Vous trouverez sur internet des outils efficaces pour vous aider à choisir votre mutuelle dentaire : n'hésitez pas à utiliser notre comparateur pour trouver une formule qui répondra à vos besoins, et optimisera efficacement votre couverture, en limitant le montant de vos cotisations.

Quelle mutuelle dentaire choisir ?

Demandez-vous d'abord quels sont vos besoins et fixez un budget consacré à votre mutuelle dentaire : cela vous permettra d’éviter des dépenses majeures.

Notre comparateur vous permettra d’obtenir en quelques secondes des devis clairs et précis. Vous pourrez ainsi choisir une formule comportant les garanties adaptées à votre situation, et dont les cotisations respecteront votre budget.

A savoir :

Il existe un plafond annuel de remboursement. Lorsqu’il est atteint au cours d’une année, les mutuelles ne vous rembourseront pas de nouveaux soins avant l’année suivante.

Pour le choix de votre mutuelle, deux situations sont envisageables :

-Si vos besoins en matière de soins dentaire sont faibles (c’est-à-dire si vous n’avez actuellement pas besoin de soins particuliers), choisissez une formule proposant des garanties modérées (des remboursements compris entre 100 et 150 % du tarif de base de la Sécurité sociale).

-Si vos besoins en matière de soins dentaires sont élevés (c’est-à-dire si vous pensez avoir bientôt besoin de vous faire poser des couronnes, des implants, des bridges ou si votre chirurgien-dentiste vous a indiqué qu’il envisage de vous faire subir une série d’interventions au cours de l’année), ne sous-estimez surtout pas le coûts de tels actes et souscrivez sans attendre à une mutuelle dentaire, en choisissant une formule qui vous garantira une excellente protection. Vous aurez ainsi l’assurance de voir une grande partie de vos frais pris en charge par votre nouvelle mutuelle.

Une fois vos devis établis, selon vos besoins et les critères que vous aurez sélectionnés, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour bénéficier du meilleur rapport qualité-prix. Les mutuelles sont toujours à la recherche de nouveaux adhérents.

Notez que dans tous les cas, votre nouveau contrat de mutuelle dentaire devra impérativement comprendre :

-La prise en charge des soins dentaires courants : cela inclue ce que la Sécurité sociale appelle les soins conservateurs (le détartrage, le traitement des caries, etc.), ainsi que les soins chirurgicaux (par exemple, les extractions),

-Le remboursement des prothèses : les couronnes, les bridges, les appareils dentaires et les composites sont pris en charge par la Sécurité Sociale et donc par les mutuelles, mais sachez que le tarif est libre et que l'Assurance Maladie ne vous remboursera que sur la base des tarifs dits "de responsabilité", qui sont très inférieurs aux tarifs effectivement pratiqués par les chirurgiens-dentistes. Une mutuelle efficace prendra le relais et vous remboursera une part importante de ce type de soins. Les implants, eux, ne sont pas du tout remboursés par la Sécurité sociale. Il s’agit d’actes hors nomenclature. Malgré tout, certaines mutuelles proposent une prise en charge des implants, souvent sur la base d’un forfait. Consultez notre comparateur pour savoir lesquelles prévoient cette option.

-Les traitements d’orthodontie : l'Assurance Maladie et la mutuelle peuvent prendre ce type de traitement en charge pour les enfants et les adolescents, à condition que le traitement soit entamé avant l’âge de 16 ans.

-Le plafond annuel de remboursement : il vous permettra de choisir une formule adaptée à vos besoins.

Si vous êtes salarié d’une entreprise où une mutuelle obligatoire a été mise en place avant votre arrivée, et que vous disposez d’un contrat à durée indéterminée, vous n’avez pas d’autre choix que d’y adhérer. En effet, cette obligation s’impose à tous les salariés. Vous ne pourrez pas non plus la modifier.

Néanmoins, si ce contrat ne vous protège pas de manière satisfaisante, sachez que vous pouvez opter pour une surcomplémentaire santé. Les remboursements de cette assurance supplémentaire viendront s’ajouter aux remboursements de la Sécurité sociale, ainsi qu’à ceux de votre mutuelle d’entreprise obligatoire. De cette manière, vous ne serez pas pénalisé par une mutuelle que vous n’avez pas choisie, et qui n’est pas adaptée à vos besoins.

Une telle garantie est particulièrement intéressante en matière de santé dentaire, où les frais à engager sont souvent très élevés pour le patient, mais elle est également valable dans tous les secteurs de la santé onéreux et très mal remboursés par la Sécurité sociale, comme l’optique, ou les médecines douces.